Lien avec l’écoulement de l’air autour de l’aile

Lorsque l’air s’écoule autour d’un objet, ou qu’un objet se déplace dans l’air, (mais l’air relatif kezako ?) une action aérodynamique apparaît sur l’objet.

Visualisation en soufflerie la vitesse en question

Les études en soufflerie permettent de mettre en évidence la relation entre les forces aérodynamiques et l’écoulement de l’air autour de l’aile.

des pinceaux de fumée mettent en évidence l’écoulement de l’air autour de l’aile. Les « filets d’air » suivent la forme du profil. On dit qu’ils y sont collés et que, dans ce cas que l’écoulement est laminaire. On montre également que l’air passant au dessus de l’air est accéléré tandis que l’air passant au dessous de l’aile est lui ralenti. Cela induit une modification des pressions entre l’intrados et l’extrados.

La pression en question

Les pressions sur l’intrados (dessous) de l’aile et sur son extrados (dessus) ne sont pas égales. Cette interaction entre l’air et l’air génère alors une action mécanique sur l’aile. Cette action mécanique est inclinée par rapport au déplacement de l’air. Cette force aérodynamique est généralement décomposée : On dit qu’elle possède une composante dans la direction de l’air relatif appelée la traînée et une autre qui lui est perpendiculaire. C’est la portance.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.