Tweet Les effets pernicieux d’une surface rugueuseContrairement à ce que l’on pourrait penser, les principaux effets du givrage ne sont pas cumulatifs. De grandes masses déposées auront certes des effets substantiels sur la portance, la traînée et la répartition des masses mais une faible rugosité de surface émanant d’un fin dépôt est souvent suffisante pour générer des effets aérodynamiques importants notamment sur l’incidence de décrochage. Il n’est donc utile de considérer comme dangereux tout dépôt de givre et l’aspect le plus insidieux des effets du givrage est peut-être le fait qu’il n’y ait souvent pas la possibilité de s’en rendre


Contenu réservé aux abonnés. Se connecter ou s'enregistrer (c'est gratuit)

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
Really Simple CAPTCHA is not enabled
*Champ requis
Powered by WP-Members