Suivant la taille de l’avion, les structures du fuselage sont différentes. On peut retenir trois façons de procéder. 

La première, appelée structure en treillis,  consiste placer des poutres en bois ou en métal. Ces poutres s’appellent « longerons » dans le sens de la longueur et  « traverses » dans l’autre sens. Les premiers avions étaient construits en bois suivant cette technique. Cela convient pour les avions de tourisme et les ULM. 

Fuselage du Réplic’air D551 (monocoque)

Une deuxième solution appelée monocoque, consiste à fabriquer des éléments transversaux appelés cadres, à les attacher à des longerons et à apposer le revêtement par-dessus. Celui-ci a la double fonction de refermer la structure et de participer à sa rigidité. Des lisses peuvent venir raidir la structure. Des cloisons, de formes identiques aux cadres mais en structure pleine, permettent de compartimenter l’avion. 

Structure semi-monocoque

Une troisième solution dite semi-monocoque, reprend la structure du précédente en utilisant un revêtement léger qui ne participe pas à la structure. Cette structure est utilisée pour les fuselages des avions de transport de fret et de passagers. 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.