Techniquement, c’est dans le domaine du nautisme qu’ont été inventées les différentes techniques de navigation. Pour l’aérien,on peut considérer que l’on a commencé certainement naviguer à vue à partir du moment où l’on s’est aidé de repères terrestres reconnaissables pour se diriger. Au début du XXème siècle le dirigeable possède, un léger avantage. Mais, dès 1910, il devient plus facile de naviguer en avion. Le dirigeable est en effet pénalisé par son volume et son emprise au vent. Inconvénient qui n’a toujours pas été contourné aujourd’hui.

16/10/1910

Repère 2

Clément-Bayard, relie en 6 heures, la ville du Breuil (Oise) à Londres (390 km), avec 7 personnes à son bord.

16/10/1910
3 juillet 1911

Repère 3

Eugène Renaux Remporte le prix spécial Michelin en effectuant une navigation entre paris et le sommet duPuy de Dôme

3 juillet 1911

Naviguer à vue signifie, utiliser des repères terrestres reconnaissables. Les avions suffisamment performants pour envisager des navigations à vue sont apparus entre 1905 et 1910. Témoignant de cette pratique, le règlement du prix spécial Michelin, évoque des repères connus comme le Puy de Dôme, l’arc de triomphe, ou la cathédrale de Clermont-Ferrand. Aujourd’hui,cette méthode de navigation est encore largement utilisée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.