Tweet Un langage codé pour éviter les confusionsLa communication en l’air se fait par l’intermédiaire de la radio. Les contrôleurs émettent des clairances (autorisations) à l’attention des pilotes qui ont déclaré leur intention de faire une action ou bien encore ils peuvent rendent un service d’information sur les trafics à proximité. Une question de sécurité Si les langues aéronautiques sont connues (en France il s’agit de l’anglais et du français) il n’en demeure pas moins que les communications entre contrôleurs et pilote répondent à des règles particulières comme par exemple le recours à un alphabet aéronautique. L’enjeu principal est celui


Contenu réservé aux abonnés. Se connecter ou s'enregistrer (c'est gratuit)

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
Really Simple CAPTCHA is not enabled
*Champ requis
Powered by WP-Members